lundi 26 novembre 2018

Barcelona - Daniel Sanchez Pardos

Par Daphné













Auteur : Daniel Sanchez Pardos
Titre : Barcelona
Genre : roman
Langue d’origine : espagnol
Traductrice : Marianne Millon
Editeur : 10/18
Nombre de pages : 621
Date de parution : 2015


Résumé de l'éditeur :

Barcelone, 1874 : ses mystères, ses conspirations politiques, son architecte surdoué...
Après plusieurs années d'exil en Angleterre avec sa famille, Gabriel Camarasa regagne l'Espagne alors consumée par les luttes de pouvoir. Étudiant en architecture à Barcelone, il se lie d'amitié avec un élève un peu plus âgé que lui : Antoni Gaudí. Une personnalité insaisissable, d'une érudition étonnante, et qui a un penchant pour les disciplines ésotériques. Les deux jeunes gens deviennent vite inséparables.
Mais quand la vie tranquille de Gabriel se voit perturbée par un assassinat – dont on accuse son père, le directeur du journal tapageur Les Nouvelles illustrées –, le jeune homme en vient à douter de tout son entourage. À commencer par Fiona, la femme qu'il aime, et Gaudí. Pourquoi son ami connaît-il si bien les bas-fonds de Barcelone et ses habitants peu recommandables ? Que fait-il la nuit parmi eux ? Et, surtout, que sait-il à propos d'une conspiration qui pourrait bien mener à la destruction de la célèbre basilique Santa Maria del Mar ?


Mon avis :

Je lis généralement peu de thrillers et ils ne me plaisent pas toujours. Aussi est-ce avec un peu d'hésitation que j'ai commencé ce livre. 

On y découvre ici un jeune étudiant qui mène l'enquête sur un assassinat dont son père a été accusé, le célèbre architecte Antoni Gaudi (dans l'histoire ami avec Gabriel le héros de l'histoire) et surtout.... Barcelone.

La ville est en effet un personnage à part entière du roman. On se promène et on visite en effet au fil des pages la Barcelone de 1874... et on s'y croirait. J'ai bien aimé ces descriptions de la ville qui nous entraîne aussi bien dans les lieux bourgeois que sordides. 

L’histoire est, quant à elle, plus complexe qu'on ne le croirait au premier abord. J'ai par moment manqué décrocher car elle met du temps à s'installer véritablement, l'auteur prenant le temps de poser le cadre et les personnages avant d'entrer dans le vif du sujet. Mais ce n'est finalement pas si dérangeant. On prend ainsi plus le temps de découvrir Barcelone et ses différentes facettes, de connaître les personnages.


Barcelona a finalement été pour moi très plaisante et je me suis prise au jeu de ce thriller à la fois pour son côté historique, ses manigances politiques, ses descriptions et ses personnages hauts en couleurs.

Extrait :

"Les amours impossibles n'existent que dans les romans, répondis-je. Dans la vie réelle, il y a tout au plus des amours improbables..."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire