mardi 14 juillet 2020

Mes lectures de l'été

Par Ariane

Je fais partie de ces gens qui aiment planifier, prévoir, organiser, faire des listes et établir des programmes... Même si la plupart du temps, j'ai du mal à les respecter... Et parmi toutes mes listes et programmes, les livres tiennent une place importante. Il y a ma PAL bien sûr (bien remplie), ma liste de livres à lire (très longue), les idées de lectures pour les challenges et ma liste de lecture de l'été. Dans laquelle j'ajoute régulièrement des livres que je me réserve pour mes vacances. Quand arrive l'été, cette PAL est donc en général bien chargée.


PAL d'autant plus chargée que cette année, je participe au Grand Prix des Lectrices de Elle. Après des années à tourner autour, à suivre les blogueuses sélectionnées pour être jurée et après quelques échanges avec Nicole (jurée pour le prix 2020) je me suis enfin décidée à proposer ma candidature. La réponse positive est arrivée mi-juin. Je suis ravie et très enthousiaste de participer pour la première fois à un jury littéraire. Ce sera l'occasion de découvrir des livres que je n'aurais pas forcément choisi de moi-même et donc de sortir de ma zone de confort, d'échanger avec d'autres lectrices. En plus j'ai la chance de faire partie du jury de septembre, avec les vacances d'été il devrait m'être plus facile de lire les 7 livres sélectionnés.
Les romans : Sublime royaume de Yaa Gyasi, L'autre moitié de soi de Brit Bennett et Betty de Tiffany MacDaniel.
Les documents : Ensemble, on aboie en silence de Gringe et Faiseurs d'histoires de Dina Nayeri
Les policiers : La proie de Deon Meyer et Entre fauves de Colin Niel

Comme je le disais au début de cet article, il y a donc dans cette PAL un certain nombre de livres repérés tout au long de l'année ou depuis longtemps sur ma liste d'envie, gardés spécialement pour cette période : Les déracinés de Catherine Bardon, Un mariage américain de Tayari Jones, Rivière tremblante de Andrée Michaud... 

Il y a aussi des repérages récents pour lesquels je n'ai pas eu envie d'attendre : La fracture de Nina Allen ou Dévorer les ténèbres de Richard Loyd Parry. Des livres depuis longtemps en attente dans ma PAL : Rendez-vous à Positano de Goliarda Sapienza, Esprit d'hiver de Laura Kasischke, Un seul parmi les vivants de John Sealy ou Les impliqués de Zygmunt Milszewski.

Et encore il en manque ! Ne figurent pas sur la photo des livres réservés à la bibliothèque que j'attends encore : Les oubliés de la lande de Fabienne Juhel ou Le silence d'Isra de Etaf Rum. Sans oublier ceux qui vont peut-être grossir ma PAL dans quelques jours pour mon anniversaire... Probablement Le garçon sauvage de Paolo Cognetti ou Du bout des doigts de Sarah Waters...

En plus de tous ces romans, il y a aussi quelques documents : L'Europe réensauvagée de Gilbert Cochet ou Monstres fabuleux d'Alberto Manguel.

L'été dure jusqu'au 22 septembre, c'est donc un été de lecture qui m'attend !




samedi 11 juillet 2020

L'homme et la nature - Peter Wohlleben

Par Daphné















Auteur : Peter Wohlleben
Titre : L'homme et la nature
Genre : document
Langue d’origine : allemand
Traducteur : Lise Deschamps
Éditeur : Les Arènes

Résumé de l'éditeur :

A partir des dernières découvertes scientifiques et de ses propres observations, le forestier le plus célèbre du monde nous ouvre les yeux sur les interactions secrètes entre l’homme et la nature.
Les plantes réagissent positivement au toucher humain et sont capables d’entendre. Les arbres dorment, ressentent la douleur et ont comme un cœur qui bat. Notre tension artérielle se normalise à leur voisinage et la couleur verte nous apaise.
En conteur incomparable, Peter Wohlleben nous révèle un cosmos merveilleux où l’homme n’est pas un être supérieur mais fait partie d’un tout, à l’égal de chaque plante, de chaque animal. Il nous donne des conseils pratiques pour transformer nos promenades en aventures et aiguiser nos sens. Il nous fait prendre conscience que respecter la nature, c’est nous protéger.


Mon avis :

Merci tout d'abord à "Babelio" et aux éditions Les Arènes pour l'envoi de ce livre. Est-il vraiment utile de dire qu'il m'a tout autant captivée que les autres livres de cet auteur ? 

Cette fois, Peter Wohlleben nous parle du rapport entre l’homme et la nature, la manière dont nous sommes en lien avec elle, même sans forcément s'en apercevoir. Savez-vous par exemple pour quelle raison l'homme perçoit-il le vert des arbres à l'inverse de nombreux animaux ? Quel est l'impact sur notre santé lors d'une promenade en forêt ? Comment les arbres e protègent-ils ?

Ce livre donne à méditer : l'homme a sans aucun doute besoin de cette nature qu'il s'obstine à détruire. La nature, elle, existait bien avant l'arrivée de l'homme... et pourtant quel est sur elle l'impact de ce dernier ? A quoi cela mène-t-il de vouloir contrôler la nature et pourquoi en est-on arrivé là ? Comment en revenir aux forêts primaires ?

Ce livre nous alerte sur de nombreuses choses mais vise aussi à nous faire découvrir la beauté du monde qui nous entoure et à nous faire prendre conscience que nous en faisons parti. Ni supérieurs ni inférieurs aux autres être vivants mais simplement là avec eux. Et nous sommes plus proches de la nature que nous ne le pensons.

Alors comment renouer avec la nature ce lien qui fut pourtant si fort et que l'homme a tendance à perdre de plus en plus ? Comme toujours avec Peter Wohlleben, ce livre fourmillant de détails tous plus intéressants les uns que les autres, est à lire ! Absolument !


Extrait :

"Suivre les saisons, respecter le temps est essentiel pour la forêt. L'intemporalité lui irait bien, elle qui par nature ne change qu'à l'aune des millénaires. l'homme gestionnaire, quant à lui, vit moins longtemps et soumet l'écosystème à ses préférences du moment. Celles-ci sont encore visibles des dizaines d'années plus tard du fait de la longévité des arbres. C'est ainsi que les forêts reflètent aussi notre passé culturel."

vendredi 10 juillet 2020

Contes carnivores - Bernard Quiriny

Par Ariane


Auteur : Bernard Quiriny

Titre : Contes carnivores

Genre : nouvelles

Langue d’origine : français

Editeur : éditions du Seuil

Nombre de pages : 252p

Date de parution : mars 2008

Mon avis :

Parmi la longue liste d’auteurs dont j’ai souvent croisé le nom sans avoir eu l’occasion de les découvrir, Bernard Quiriny figure en bonne place. Je me suis lancée après une récente chronique de Keisha sur ce recueil de nouvelles. N’étant donc pas familière de l’auteur, je me demande si ces nouvelles étranges et déroutantes sont représentatives de son œuvre. Pourtant, en général je ne suis pas une grande adepte du genre. Mais la singularité des histoires imaginées par Bernard Quiriny, portées par une écriture vive et imagée, m’ont largement conquise. J’ai parfois pensé à Poe ou à Vian, pas les références les lus honteuses !

Ainsi on rencontre une jeune femme pelée comme une orange, un homme qui entend tout ce que les autres disent de lui, un évêque qui a plusieurs corps, une société de secrète d’amoureux des marées noires, une tribu au langage incompréhensible, un séducteur qui mélange ses conquêtes, un célèbre artiste qui ne peint que sur des œufs dont l’un est très particulier, un botaniste qui voue une passion féroce à une dangereuse plante carnivore,… et toujours le fameux Pierre Gould.

C’est étrange, original, sarcastique, poétique et macabre. Oui tout ça à la fois ! Alors forcément, on en redemande.



Extrait :

« Pierre Gould écrivit un roman intitulé" Histoire d'un dormeur" qui était selon lui le lipogramme le plus contraignant du monde : il s'était interdit toutes les lettres de l'alphabet, sauf le z. Cela donnait : "Zzzzz, zzzz,zzzz" et ainsi de suite sur trois cents pages »



« Un puissant parfum d'orange envahit la pièce. Parfois, elle avait un geignement langoureux ; je pense qu'elle prenait plaisir à cette mise à nu et que la sensation de sa seconde peau se décollant de la première la transportait. »

mardi 7 juillet 2020

L'empreinte - Alexandria Marzano-Lesnevich

Par Ariane


Auteur : Alexandria Marzano-Lesnevich

Titre : L’empreinte

Genre : récit

Langue d’origine : français

Traductrique : Héloïse Esquie

Editeur : 10 :18

Nombre de pages : 456p

Date de parution : janvier 2020

Présentation de l’éditeur :

Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu'au jour où son chemin croise celui d'un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l'épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien tout à fait inattendu entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n'aura alors cesse d'enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable.



Mon avis :

Dans ce récit très personnel, l’autrice aborde les thèmes douloureux de la pédophilie et de la peine de mort. Victime dans son enfance d’abus sexuels de la part de son grand-père, le meurtre de Jeremy Guillory et la condamnation de Ricky Langley font écho à son histoire personnelle. Avec ce genre de thèmes, le récit ne peut laisser indifférent et la lecture est parfois très difficile. Alexandria Marzano-Lesnevich nous raconte ces deux histoires en parallèle, entremêlant les époques, revenant aux origines de ses blessures personnelles et de celles de Ricky Langley, elle décortique et analyse intelligemment ses propres sentiments et l’affaire criminelle.

En lisant le résumé de l’éditeur, j’ai craint que le récit ne parle de souvenirs refoulés. Mais les souvenirs d’Alexandria ne sont absolument pas enfouis. Elle se souvient parfaitement des abus sexuels que son grand-père lui a fait subir dans sa petite enfance. Plus encore elle les a dénoncés à ses parents qui ont choisi… de ne rien faire. S’ils ont tout de même fait en sorte que le grand-père n’ait plus l’occasion d’être seul avec les petites, la vie de famille s’est poursuivie comme avant. Là sincèrement, je ne peux pas comprendre. Comment ont-ils pu laisser cet homme s’en tirer ? Comment ont-ils pu imposer sa présence à leurs enfants lors des fêtes de famille ? Ils n’ont pas nié la souffrance de leurs filles, ils ont juste choisi de l’ignorer, comme si imposer le silence allait faire oublier le traumatisme subi.

Récompensé par le Grand Prix des Lectrices de Elle dans la catégorie documents en 2019, L’empreinte est une lecture difficile, souvent révoltante mais qui donne à réfléchir.



Extrait :

« Il n'y a aucun moyen d'échapper aux souvenirs, pas lorsqu'ils viennent de l'intérieur. »



« Il est bien possible que ce que l'on voit en Ricky dépende d'avantage de qui l'on est que de qui il est. »

L'avis d'Eva

lundi 6 juillet 2020

La vie au coeur de la forêt - Peter Wohlleben

Par Daphné



Auteur : Peter Wohlleben
Titre : La vie au cœur de la forêt
Genre : guide
Langue d’origine : allemand
Traducteur : Corinne Tresca
Éditeur : Les Arènes


Résumé de l'éditeur :

Le livre de Peter Wohlleben est un compagnon indispensable pour vous guider dans une promenade en forêt ou dans les bois. Arbres, plantes, animaux, champignons…

Plus de 250 espèces animales et végétales, certaines très emblématiques et d’autres moins connues, sont présentées ici avec simplicité et originalité. Peter Wohlleben met en évidence des relations, des fonctions et des connections existant dans le monde animal et végétal, et nous donne une nouvelle perspective pour la compréhension de notre écosystème.

Ce livre répond aux questions que se pose l’amoureux de la nature et de la forêt : pourquoi tel champignon pousse-t-il au pied de tel arbre, qu’ont-ils à se dire ? Pourquoi les arbres, les animaux, les végétaux aiment-ils entretenir des relations avec leur espèce voisine ? Que se passe-t-il au niveau de l’écosystème lorsqu’une espèce disparaît ?


Mon avis :

voici un livre qui change un peu de ce qu'écrit habituellement Peter Wohlleben. En effet, ce n'est pas un livre explicatif mais plutôt un guide qui nous présente les différentes espèces que l'on peut trouver dans nos  forêt, qu'elles soient animales ou végétales. 

Oiseaux, mammifères, amphibiens, arachnides, fleurs, arbres, fougères, mousses, lichens, champignons... tous ont leur place dans ce livre et nous sont présentés par des photos, des descriptifs et des explications. 

On y retrouve en tout 250 espèces différentes, certaines très connues, d'autre moins. Ce guide est un vrai bijou pour qui veut identifier et mieux connaître tout végétal ou animal qu'il est susceptible de croiser en forêt. Les photos sont particulièrement réussies ce qui ne gâche rien à l'effet. 

Un livre dans lequel on apprend beaucoup.  A emporter avec soi lors de chaque promenade!