vendredi 15 juillet 2016

Je ne suis pas coupable - Agatha Christie

Par Ariane


Auteur : Agatha Christie
Titre : Je ne suis pas coupable

Genre : roman policier

Langue d’origine : anglais

Traducteur : Elise Champon

Editeur : éditions du Masque

Nombre de pages : 272p

Date de parution : 2013 (1ère parution 1940)


Présentation de l’éditeur :

La belle et jeune Elinor Carlisle affiche une incroyable sérénité dans le box des accusés. Pourtant tout porte à croire qu’elle a bien assassiné Mary Gerrard, sa rivale en amour. Toutes les charges pèsent en effet contre Elinor : elle avait le motif, l’arme et l’occasion de commettre le crime. Dans la salle d’audience hostile, un homme est néanmoins convaincu de son innocence, le célèbre enquêteur Hercule Poirot. Sa science de la déduction sera-t-elle suffisante pour faire innocenter la jeune femme ?


Mon avis :

Je poursuis ma redécouverte d’Agatha Christie avec ce titre qui vient clore ma thématique Agatha Christie du challenge Petit bac.

Le roman s’ouvre avec une scène du procès d’Elinor Carlisle qui est accusée d’avoir assassinée Mary Gerrard. Il faut dire que les éléments à charge sont accablants. Elinor est la seule à avoir eu l’occasion, le moyen et le mobile de tuer la jolie jeune fille. Mais tout est-il vraiment aussi simple ?

J’aime beaucoup lorsque Agatha Christie plante longuement le décor avant la survenue du crime, car ainsi le lecteur a l’occasion de se faire une idée précise des personnages et d’imaginer leurs éventuels mobiles.

Ce n’est que dans la deuxième partie du roman qu’apparaît Hercule Poirot mandaté par le médecin de famille, persuadé de l’innocence de Mlle Carlisle. Comme à son ordinaire, la sagacité du célèbre détective aura tôt fait de démêler le vrai du faux et de faire tomber les masques. Mais j’ai, moins que d’habitude, ressenti l’humour du personnage de Poirot. J’ai eu le sentiment que tout était trop rapide et facile (pour lui, car moi je suis restée dans l’ignorance jusqu’à la fin).

Mais j’ai toujours plaisir à retrouver la plume d’Agatha Christie et son univers où sous les apparences de la respectabilité affleurent passions et secrets. 

http://ennalit.canalblog.com/archives/2016/01/01/33098969.html

1 commentaire:

  1. Un classique, ce titre... Je me demande si cela n'a pas été adapté au cinéma?

    RépondreSupprimer