lundi 30 juillet 2018

Le bruit de tes pas - Valentina d'Urbano

Par Daphné















Auteur :Valentina d'Urbano
Titre : Le bruit de tes pas
Genre : roman
Langue d’origine : italien
Traductrice : Nathalie Bauer
Editeur : Philippe Rey


Résumé de l'éditeur :

 "La Forteresse", 1974: une banlieue faite de poussière et de béton, royaume de l’exclusion. C’est là que grandissent Beatrice et Alfredo: elle, issue d’une famille pauvre mais unie, qui tente de se construire une vie digne; lui, élevé avec ses deux frères par un père alcoolique et brutal. Presque malgré eux, ils deviennent bientôt inséparables au point de s’attirer le surnom de "jumeaux".
Mais ce lien, qui les place au-dessus de leurs camarades, tels des héros antiques, est à la fois leur force et leur faiblesse. Car, parallèlement à la société italienne, touchée par la violence des années de plomb, leur caractère, leur corps et leurs aspirations évoluent. Chez Beatrice, qui rêve de rédemption et d’exil, l’amitié initiale se transforme peu à peu en amour sauvage, exclusif. Chez Alfredo, fragile et influençable, le désespoir s’accentue.

Drames familiaux, désœuvrement, alcool et drogue, tout semble se liguer pour détruire les deux jeunes gens. Et, quand l’héroïne s’insinue dans la vie d’Alfredo, Beatrice, tenace, ne ménage pas ses forces pour le sauver, refusant de comprendre que la partie est perdue.

Le bruit de tes pas est le récit de ces quinze années d’amitié et d’amour indéfectibles. Un premier roman âpre d’une sobre poésie, une voix qui perdure longtemps dans l’esprit de son lecteur.


Mon avis :

Il semblerait décidément que la littérature italienne me réserve de belles surprises!
 
 Le bruit de tes pas est un très beau roman, un roman intense, l'histoire d'un amour inconditionnel et exclusif, un amour brisé par la drogue et la violence.

L'écriture, aussi rude et douloureuse que l'histoire nous entraîne dans le quotidien de deux jeunes vivant dans un groupe d'immeubles jamais terminés, squatté par des familles dans lesquelles sévissent la pauvreté, la violence, la drogue et l'alcool. Au milieu de tout ça, Beatrice et Alfredo s'aiment. D'une amour aussi violent que le milieu dans lequel ils vivent, un amour rageur, jamais exprimé à voix haute mais  réel,  intense et poignant.

Il y au ne grand contraste entre les caractères de Beatrice et Alfredo, enter la persévérance de l'une et la passivité de l'autre. Ils sont inexorablement liés l'un à l'autre, oscillant parfois entre la haine et l'amour, si liés qu'on les appelle "les jumeaux". Pendant des années, ils partageront tout: leurs joies, leurs chagrins, leurs colères. Et quand la drogue prendra Alfredo dans ses filets, Beatrice fera tout pour croire qu'elle pourra le sauver.

Il n'existe pas d'espoir dans ce livre : dés le début, on connaît la fin et on sait qu'elle sera tragique.  Nul espoir dans le portrait de cette génération perdue, dans cet amour indéfectible et douloureux, dans ce milieu pauvre et destructeur. 

Cette histoire sombre et violente est portée par une plume âpre et incisive, une plume qui prend aux tripes. Un livre intense à découvrir absolument !




Extrait:

"Parfois, on oublie les choses qu’on a vécues. On les laisse de côté parce qu’elles semblent infantiles, absurdes, et on les abandonne, on les refoule. Puis un événement vient les ramener à votre mémoire. Et la vision de la réalité se modifie.
C’est une sorte d’étang. Son eau est claire, inerte. Mais si l’on jette un caillou dedans, elle s’agite, se remplit de terre, se trouble.
Cette terre qui salit l’eau était là, immobile, avant qu’une main décide de la faire remonter à la surface. Mais ça ne durera pas, bientôt tout rentrera dans l’ordre.
C’est un cycle."

6 commentaires:

  1. J'avais lu Acquanera du même auteur et beaucoup aimé, du coup je note celui-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, du coup, je note acquarena que je n'ai pas lu!
      Daphné

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir donné envie de le lire!
      Daphné

      Supprimer
  3. Tu m'as donné envie de m'y intéresser d'un peu plus près!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux! 'espère que tu l'aimeras si tu le lis!
      Daphné

      Supprimer