mardi 18 avril 2017

Trompe-la-mort - Jean-Michel Guenassia

Par Ariane
Auteur : Jean-Michel Guenassia

Titre : Trompe-la-mort

Genre : roman

Langue d’origine : français

Editeur : Albin Michel

Nombre de pages : 400p

Date de parution : janvier 2015

Présentation de l’éditeur :


Tom Larch est-il vraiment immortel ? Aucun être humain n’aurait pu survivre aux accidents dont il s’est tiré. A-t-il un secret qui le protège des coups du sort ? Ou un ange gardien qui veille sur lui ? Est-ce le hasard ou son instinct de vie qui lui permet de s’en sortir à chaque fois ? Obligé de quitter New Delhi pour Londres à huit ans, Tom est depuis toujours écartelé entre ses deux cultures. Celle de sa mère, indienne, et celle de son père, ingénieur anglais. A dix-huit ans, il s’engage dans les Royal Marines, et devient un héros, malgré lui. Rendu à la vie civile, il devra affronter ses propres démons quand l’un des hommes les plus riches du monde lui demandera d'aller en Inde à la recherche de son fils, que Tom est le seul à pouvoir retrouver.



Mon avis :


C’est avec son dernier roman La valse des arbres et du ciel que j’ai découvert Jean-Michel Guenassia. J’avais eu un coup de cœur pour cette biographie romancée des dernières semaines de Vincent Van Gogh. J’avais donc bien l’intention de lire d’autres romans de l’auteur et mon choix s’est porté sur ce titre. Cette fois-ci je n’ai pas eu de coup de cœur, mais tout de même, ce fut une excellente lecture.


Tom Larch nous raconte sa vie et c’est un destin peu ordinaire que celui de ce métis né d’une mère indienne et d’un père anglais, tiraillé entre deux cultures et qui survit miraculeusement à toute une série d’accidents. On entend souvent qu’une vie comporte en fait plusieurs vies, et le destin de Tom Larch en est une très bonne illustration. Une enfance heureuse en Inde, l’installation en Angleterre, la rupture familiale, l’armée, le retour à la vie civile, l’amour, la paternité puis le retour aux sources. Après de nombreuses années loin de son pays natal, Tom y retourne mandaté par un milliardaire désireux de retrouver son fils disparu. Le retour de Tom en Inde ne sera pas de tout repos, là encore les mésaventures se succèdent.


J’ai préféré l’histoire de Tom avant son retour en Inde. Si alors les événements de sa vie étaient extraordinaires, ils étaient passionnants. Les évènements en Inde ne sont ni l’un ni l’autre.


Mais ce qui m’a vraiment séduite une fois de plus c’est l’écriture de Jean-Michel Guenassia. Pas une seconde je ne me suis ennuyée, le rythme de lecture est particulièrement agréable et même si j’ai lu nombre d’histoires bien plus intéressantes, il est difficile de s’en détacher.


J’ai donc bien envie de continuer à découvrir cet auteur, mais à ceux qui ne l’auraient pas encore lu je conseillerai plutôt son dernier roman.




Extrait :

"Londres n'avait aucun point commun avec Delhi. C'était moche, ça puait, c'était triste à mourir. Et pourtant il n'y avait aucun détritus par terre, pas de vaches dans les rues, ni de chiens, ni de rickshaws. J'ai détesté cette ville lugubre. "

D'autres avis chez Clara, Violette,


http://ennalit.canalblog.com/archives/2016/12/01/34551554.html

1 commentaire:

  1. Ah zut, j'avais repéré ce livre pour découvrir l'auteur. Je peux peut-être noter les deux titres, après tout (pauvre PAL ;-))?

    RépondreSupprimer