mardi 29 septembre 2015

Molosses - Craig Johnson

Par Ariane



Auteur : Craig Johnson

Titre : Molosses

Genre : policier

Langue d’origine : anglais (Etats-Unis)

Traducteur : Sophie Aslanides

Editeur : Gallmeister

Nombre de pages : 336p

Date de parution : mars 2015

Présentation de l’éditeur :

Alors que l'hiver s'installe dans le comté le moins peuplé de l'État le moins peuplé des États-Unis, Walt Longmire, son shérif, se voit confier une curieuse mission : celle de mettre la main sur le propriétaire d'un pouce abandonné à la décharge. L'enquête devient rapidement haute en couleur, car Walt se trouve face à deux molosses qui gardent le terrain, à son vieux propriétaire loufoque et à un promoteur immobilier multimillionnaire qui cherche à prendre possession des lieux pour étendre son vaste ensemble de ranchs luxueux. Sans parler d'un jeune couple fleurant bon la marijuana, de la vieille institutrice au charme incontesté, du perroquet dépressif et déplumé et de quelques cadavres qui bientôt viennent compliquer cette affaire.



On retrouve dans Molosses le style enlevé de Craig Johnson et l'humour désopilant de son shérif au service d'un nouveau polar parfaitement abouti.



Mon avis :

J’avais un peu mis de côté la série de Craig Johnson ces derniers mois et c’est avec plaisir que je retrouve le shérif Walt Longmire dans ce 6ème volet.

Un pouce. Voilà le point de départ de cette nouvelle intrigue. Un pouce sectionné retrouvé dans une décharge. A partir de là, toute une galerie de personnages rocambolesques et d’événements inattendus se succèdent au cours de ces quelques jours d’un hiver glacial. Sans se départir de son humour, le shérif se retrouve confronté à un jeune couple de crétins au cerveau embrumé de fumée, à un ferrailleur amoureux, à son ancienne institutrice, à un promoteur immobilier avide et à deux molosses menaçants.

Le shérif Longmire est un personnage toujours aussi sympathique, son ami Henry Standing Bear est toujours présent mais se fait plus discret, Vic la charmante adjointe au langage toujours aussi châtié est égale à elle-même et Saizarbitoria le jeune adjoint mis à l’épreuve lors du précédent roman traverse une période difficile. Des personnages sympathiques et attachants.

L’intrigue est lente, mais pas du tout ennuyeuse. De même, il faudra quand même arriver presque aux deux tiers du roman avant d’être confronté au premier crime. Mais qu’importe, le talent d’auteur de Craig Johnson est tel que l’atmosphère qu’il installe m’a totalement happée.

Tout de même à ce rythme là on se demande ce qu’il restera bientôt de ce pauvre shérif ! Car à chaque nouvelle aventure, il nous ramène de nouvelles blessures et cicatrices. Par ailleurs, pour un coin paumé du Wyoming, c’est sacrément agité par là bas ! Mais bon, ce ne sont que des détails, je ne vais pas bouder mon plaisir !

Un vrai bonheur à nouveau. Il ne me reste qu’un seul tome à lire et j’aurai terminé les romans traduits en français, mais ô bonheur il en reste encore cinq à traduire !



Extrait :

« - Gina dit qu’il faut qu’elle vous surveille, vous les Indiens, parce que vous êtes des voleurs.

Il hocha la tête.

- Effectivement, mais on ne vole que des petites choses, contrairement à vous, les Blancs. »

ennalit.canalblog.com/archives/2014/12/01/30478708.html#c64026465
L'avis de Keisha, Kathel,

9 commentaires:

  1. Un démarrage polar assez long, oui, mais je m'amusais tellement que ce n'était pas grave!!!

    RépondreSupprimer
  2. Toujours pas attaqué les aventures de du shérif Longmire alors que je me suis promis de le faire depuis des années !

    RépondreSupprimer
  3. Il faut vraiment que je m'y remette, j'en ai encore trois à lire pour le moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il ne m'en reste plus qu'un en français. Après il me faudra attendre la suite.
      Ariane

      Supprimer
  4. J'ai arrêté la série avec le cinquième (je crois) qui ne m'a pas trop emballée : Dark horse. Mais j'y reviendrai sans doute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme souvent dans les séries certains m'ont moins emballée aussi. Mais j'aime tellement l'ambiance, les personnages et le style de l'auteur !
      Ariane

      Supprimer
  5. No woman gets an orgasm from shining the kitchen floor. Hey, i am looking for an online sexual partner ;) Click on my boobs if you are interested (. )( .)

    RépondreSupprimer