vendredi 17 juin 2016

Mad - Daphne du Maurier

Par Ariane



Auteur : Daphne du Maurier

Titre : Mad

Genre : roman

Langue d’origine : anglais

Traducteur : Maurice-Bernard Endrède

Editeur : Albin Michel

Nombre de pages : 368p

Date de parution : 1ère parution 1974

Présentation de l’éditeur :

Roman étrange et surprenant, Mad occupe une place à part dans l'œuvre de Daphné du Maurier. Publié en 1974, ce récit prophétique, très ancré dans la réalité de l'époque, nous plonge dans l'atmosphère gothique d'une demeure peuplée d'étonnants phénomènes. Mêlant le fantastique au réel avec la maestria qui a fait le succès de Rebecca, L'Auberge de la Jamaïque et Les Oiseaux, trois chefs-d’œuvre portés à l'écran par Alfred Hitchcock, la célèbre romancière britannique esquisse ici les contours d'un récit qui ne tient plus au seul suspense. Par un beau matin d'hiver, dans le tranquille pays de Cornouailles, Mad, appelée plus protocolairement Madame, se réveille en proie à de terribles angoisses. La radio et le téléphone ne fonctionnent plus, un navire de guerre est amarré dans la baie et des soldats américains, l'arme au poing, marchent vers la maison. Quel effroyable événement secoue ce monde où le Président Mao est mort, où la Grande-Bretagne a quitté le marché commun pour former avec les États-Unis une fédération politique, militaire et économique ? Tout cela est-il seulement réel ?



Mon avis :

Qui eut cru que Daphne du Maurier donnait dans le comique ? Cela m’a étonnée mais cette surprenante uchronie en est la preuve.

Dans un petit coin des Cornouailles, Mad, ancienne actrice célèbre âgée de 80 ans, sa petite-fille Emma, Dottie l’ancienne costumière devenue cuisinière et les 6 garçons adoptés par la vieille dame, découvrent avec stupeur que le Royaume-Uni a décidé de former une nouvelle fédération avec les États-Unis. En fait d’alliance, il apparaît clairement que le Royaume-Uni se trouve désormais à la botte des États-Unis. Rapidement, la résistance s’organise.

Voici un roman qui me semble sortir de l’ordinaire dans l’œuvre de Daphne du Maurier. C’est une véritable surprise. Le personnage de Mad est assez amusant, c’est une vieille dame qui n’a pas froid aux yeux, lucide, flegmatique et caustique. Sa petite-fille ne lui ressemble en rien, elle est assez timorée et manque de caractère face à sa redoutable grand-mère. Ni ces deux personnages ni les autres ne sont réalistes mais tous sont assez surprenants et amusants.

Il y a un côté comédie de boulevard qui ressort nettement de ce roman qui ne figure certes pas parmi les meilleurs de l’auteur mais a le mérite de ne pas manquer d’originalité.  



Extrait :

« Et, en fait de dictature, on ne pouvait trouver plus bel exemple que Mad : elle faisait marcher tout le monde au doigt et à l'œil, mais sans en avoir l'air, sans qu'on s'en rende compte. A la vérité, très souvent, les gens croyaient faire ce qu'ils voulaient alors que ça n'était pas du tout le cas, mais Mad avait réussi à leur en donner le sentiment; ils avaient été abusés par elle. »

Lu dans le cadre du challenge Petit bac
 

10 commentaires:

  1. Je l'ai lu (en 2006) et me souviens bien de l'idée de départ (la quatrième de couverture mettait l'accent sur la romance entre Emma et un homme -je ne spoile pas) alors que l'héroïne c'est Mad.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La romance est effectivement tout à fait secondaire.
      Ariane

      Supprimer
  2. Je ne l'ai pas lu celui-là. J'ai plutôt envie de relire "ma cousine Rachel"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le lirai prochainement. J'ai bien envie de lire la majeure partie de l'oeuvre de Daphne du Maurier.
      Ariane

      Supprimer
  3. Je note ce titre qui m'a l'air différent des autres de Du Maurier, dont je n'ai lu que "Rebecca" pour l'instant. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  4. Tout à fait d'accord avec toi : ce roman permet de découvrir une facette de l'auteur méconnue et surprenante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé très intéressant de découvrir cette facette de l'auteur.
      Ariane

      Supprimer
  5. voilà qui m'intéresse au plus haut point !! noté illico :-)

    RépondreSupprimer