samedi 4 février 2017

Dans la forêt - Jean Hegland

Par Ariane



Auteur : Jean Hegland

Titre : Dans la forêt

Genre : roman

Langue d’origine : anglais

Traducteur : Josette Chicheporte

Editeur : Gallmeister

Nombre de pages : 304p

Date de parution : janvier 2017

Présentation de l’éditeur :

Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.

Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.



Mon avis :

Après mon énorme coup de cœur pour Station Eleven, j’ai eu comme des envies de fin du monde. Littérairement parlant bien sûr ! Mais après une si belle lecture et mes réserves envers la science-fiction, je craignais d’être déçue, mais ce roman a satisfait toutes mes attentes.

Après des événements inexpliqués, le monde a radicalement changé. Nell et sa sœur Eva se retrouvent seules dans leur maison isolée au cœur de la forêt, tentant, tant bien que mal de maintenir un semblant de normalité. Tandis que l’une s’entraîne sans relâche en espérant encore intégrer un jour un corps de ballet, l’autre étudie dans le but d’entrer à Harvard et tient un journal de leur vie quotidienne.

C’est ce journal que nous lisons, découvrant le quotidien des filles et leur évolution personnelle, leur relation et leur rapport au monde. Au début du roman, les filles semblent détachées des événements, elles sont dans le déni de la réalité des choses. L’état de choc sans doute. Mais peu à peu, les elles s’éveillent à la réalité, à leur nouvelle vie et à la forêt.

La forêt est un personnage essentiel du roman. Rempart contre le monde extérieur autant que prison, hostile autant que protectrice, les filles qui croyaient la connaître depuis leur enfance vont vraiment entrer en contact, en communication avec la forêt jusqu’à en faire elles-mêmes partie.

C’est un très beau roman sur le lien entre l’homme et la nature, célébrant le lien perdu au contact de la civilisation. Finalement, ce monde que nous connaissons est une anomalie, une fugue dissociative que l’effondrement de la civilisation dissipe.

Ce sont aussi deux très jolis personnages féminins, une belle relation sororale. La relation entre les sœurs a été fusionnelle dans leur enfance, puis plus distante lorsque Eva s’est découvert une passion pour la danse. Mais seules désormais, les filles reconstruisent, non sans heurts ni incompréhensions, leur relation perdue.

J’ai donc beaucoup aimé la reconstruction de cette relation autant que celle du lien avec la nature. Je le recommande donc sans hésitations !



Extrait :

« Avant j’étais Nell, et la forêt n’était qu’arbres et buissons. Maintenant la forêt ce sont des toyons, manzanitas, des arbres à suif, des érables à grandes feuilles, des paviers de Californie, des baies, des groseilles à maquereau, des groseilliers en fleurs, des rhododendrons, des asarets, des roses à fruits nus, des chardons rouges, et je suis juste un être humain, une autre créature au milieu d’elle. »

Les avis de Jérôme, Noukette, Mimi, Laure, Eva

ennalit.canalblog.com/archives/2016/12/01/34551554.html

14 commentaires:

  1. J'attends qu'il arrive à la bibliothèque et je saute dessus :-)

    RépondreSupprimer
  2. Comme Aifelle, sauf que je ne suis pas sûre qu'il arrive;..

    RépondreSupprimer
  3. Repéré, j'attends un peu, j'essaye de faire baisser ma PAL ! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien aimé aussi ce roman "fin du monde", et j'ai hâte d'en lire très vite d'autres ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En espérant que la qualité soit aussi au rendez-vous !
      Ariane

      Supprimer
  5. De très jolis personnages féminins, je suis bien d'accord avec toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment aimé leur évolution et leur relation.
      Ariane

      Supprimer
  6. J'ai prévu de le lire, beaucoup de coups de cœur pour ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les avis sont assez unanimes, j'espère qu'il te plaira aussi.
      Ariane

      Supprimer
  7. C'est un magnifique roman et comme toi, j'ai fait le lien avec Station eleven même s'il est assez différent. J'ai été très touchée par la relation entre ces deux soeurs. Et puis j'ai adoré le dénouement du roman, auquel je ne m'attendais absolument pas et qui est brillant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un dénouement inattendu mais finalement pas si étrange que ça dans l'histoire de ces deux sœurs.

      Supprimer