vendredi 27 janvier 2017

Une pièce montée - Blandine Le Callet

Par Daphné















Auteur : Blandine Le Callet
Titre :  Une pièce montée
Genre : roman
Langue d’origine : français
Editeur  : Stock
nombre de pages : 319
Date de parution : 2006

Résumé de l'éditeur :

La pièce montée arrive, sur un plateau immense porté par deux serveurs. Vincent voit osciller au rythme de leur marche cette tour de Babel en choux à la crème, surmontée du traditionnel couple de mariés. Il se dit : C'est moi, ce petit bonhomme, tout en haut. C'est moi. Il se demande qui a pu inventer un gâteau aussi ridicule. Cette pyramide grotesque ponctuée de petits grains de sucre argentés, de feuilles de pain azyme vert pistache et de roses en pâte d'amandes, cette monstruosité pâtissière sur son socle de nougatine. Et ce couple de mariés perché au sommet, qu'est-ce qu'il symbolise, au juste ? 

Mon avis :

On entend souvent dire des mariages qu'ils sont "le plus beau jour de notre vie". Vraiment? Ce n'est pas tellement l'impression que nous donne ce livre! Une pièce montée, c'est l'histoire d'une journée, c'est l'histoire d'un mariage. Et surtout, c'est l'histoire de plusieurs personnes, invités, curé ou mariés qui se relaient pour nous faire partager leurs impressions sur cette journée si spéciale. Le mariage de Bérengère et Vincent est un mariage bourgeois qui sera perçu de manière totalement différente selon les protagonistes. Roman satyrique sur le mariage, on découvre ici les hypocrisies de chacun, les secrets de famille et les non dits, les doute et les jalousies, les odieuses manigances qui visent à faire de ce mariage une "journée parfaite".

Avec un certain cynisme, l'auteur nous donne ici à méditer sur la sincérité des personnages, la manière dont ils se perçoivent les uns les autres. La diversité des points de vue nous montre ici le côté "flamboyant "d'un mariage célébré à l'église davantage pour le décor que pour les croyances religieuses, le bonheur de certains contrebalancé par l'exclusion dont d'autres sont victimes, la découverte de l'autre telle qu'on ne s'y attendait pas. Si ce livre parait d'abord léger et un brin caricatural, il aborde en réalité un certain nombre de thèmes décrits par une plume acérée et teintée d'ironie.

Il en résulte un livre plutôt réussi. L'auteur décortique avec finesse une hypocrisie dominante mais parfois si bien camouflée et nous sert une réflexion plus approfondie qu'on pourrait ne le croire sur l'insistance à dissimuler le naturel derrière les apparences.  De ce mariage, personne ne retiendra le même souvenir, la même impression et c'est cette diversité de sentiments qui donne toute sa force à ce roman.

Un livre qui se lit très vite et mêle à la fois les passages franchement odieux et ceux emplis de tendresse. 


Extrait :

"Il paraît que si le gâteau est monté trop tôt, les choux se détrempent et s'affaissent, le caramel se dissout , et tout dégringole. C'est peut-être ça, le message, au fond : vous êtes bien mignons aujourd'hui, mes petits mariés, mais attendez encore un peu ; votre joli petit couple va en prendre plein la figure, et vous allez vous ramasser en beauté."


2 commentaires:

  1. Bon souvenir de lecture (avant blog), et je le relirais bien, tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était également une "relecture" pour moi, je l'avais déjà lu il y a plusieurs années mais j'ai bien aimé me plonger à nouveau parmi les pages de ce livre!
      Daphné

      Supprimer