lundi 13 mars 2017

Les bois de Sawgamet - Alexi Zentner

Par Daphné















Résumé de l'éditeur :

Stephen, aujourd’hui pasteur, revient sur les lieux de son enfance, au chevet de sa mère mourante, mais aussi afin de reprendre place au sein d’une communauté qui a tant compté pour lui. A Sawgamet, ville champignon fondée dans les forêts du Nord par son grand-père un demi-siècle plus tôt, le froid est si intense pendant l’hiver qu’il brise le verre des thermomètres et la magie des bois est plus à craindre que les dangers du travail de bûcheron. Stephen retrace l’histoire de son grand-père Jeannot et de sa femme bien aimée Martine, la façon dont ils se rencontrèrent et s’aimèrent… Mais à Sawgamet, il y eut aussi la tragique disparition de son père et de sa jeune sœur, emportés sous la glace, lorsqu’il était enfant. Les bois de Sawgamet entraîne le lecteur dans un monde merveilleux et plein de tendresse, où les sorcières des bois et les caribous d’or côtoient des chiens qui chantent, où les vivants et les morts se séparent et se retrouvent dans la beauté stupéfiante de l’hiver.

Mon avis :


Stephen, pasteur père de trois petites filles, revient sur les lieux de son enfance pour revoir une dernière fois sa mère en train de mourir. Il se remémore alors de son enfance, de son père et de sa sœur, à jamais prisonniers de la glace, des histoires que lui contaient son grand père, de l'histoire des lieux et de toutes les légendes qui l'entourent.

Ce livre alterne passé et présent, enfance de Stephen et jeunesse de son grand père Jeannot, légendes et réalité. On y découvre la fondation d'une ville mais également celle d'une famille, tout cela sous le froid glacial du grand nord canadien. La nature, implacable, fait figure de personnage à part entière. On ne peut que mesurer sa force, la force des grands hivers, de la neige et de la glace face à l'homme à la fois si fort et si fragile en comparaison. Force des légendes également, légendes si réelles qui donnent au roman un ton à la fois féérique et terrifiant. 

A mi chemin entre fantastique et réalité, cette saga familiale teintée de vérités historiques nous fait découvrir, au son des légendes indiennes et du vent glacé,  l'histoire d'une famille hantée - au sens propre comme au sens figuré ! - par les souvenirs. Je me suis laissée emporter, au fil des pages, par l'histoire de cette famille dont la vie, parfois, se fige au rythme de l'hiver et du froid.

Un livre beau et fort, à lire au coin du feu en regardant tomber les flocons de neige! 



Extrait :

"Je me souviens de mon père comme d'un géant, quoique ma mère m'eût pourtant rappelé qu'il n'était pas assez grand pour avoir besoin de baisser la tête quand il passait le seuil de notre maison, le petit chalet de contremaître au porche couvert qui s'élevait derrière la scierie. Grâce aux histoires que me racontait mon père, je sais qu'il imaginait aussi le sien - mon grand-père, Jeannot - comme un géant. Il ne l'avait jamais vu, aussi s'appuyait-il sur les récits de mon grand-oncle Franklin et de ma grand-tante Rebecca - qui l'avaient élevé comme leur propre fils après que Jeannot eut quitté Sawgamet -, et sur ceux de tous les hommes et femmes qui avaient connu Jeannot. Puis mon père me répéta ces histoires à son tour."


Aucun commentaire:

Publier un commentaire