mardi 13 juin 2017

Quelques jours dans la vie de Thomas Kusar - Antoine Choplin

Par Daphné















Auteur : antoine choplin
Titre : quelques jours dans la vie de Thomas Kusar
Genre : roman
Langue d’origine : français
Editeur : la fosse aux ours

Résumé de l'éditeur :

Voici l'histoire de Tomas Kusar, garde-barrière à Trutnov (Tchécoslovaquie), un jeune homme simple, amoureux de la nature et passionné par la photographie. Il mène une existence paisible, jusqu'à sa rencontre avec Vàclav Havel, dramaturge dissident et futur président de la République. Une rencontre qui va changer sa vie. Le dernier roman d'Antoine Choplin s'intéresse comme souvent aux humbles, aux sans-grade et montre comment, parfois, le destin les porte, les fait basculer du côté des justes et participer, presque par hasard, à la grande Histoire. Un roman sur l'amitié et l'engagement.

Mon avis :

C'est toujours avec plaisir que je découvre les livres d'Antoine Choplin dont l'écriture délicate et profondément humaine donne la parole à ceux que l'on écoute si peu.

Thomas Kusar est un jeune cheminot vivant dans une petite ville Tchèque. Timide et discret, il aime la photographie et regarder passer les trains. sa vie change le jour où il croise le chemin de Vàclav Havel lors d'une représentation de théâtre. Quelques journées seulement, disséminées au fil des ans, suffisent à l'auteur pour nous décrire l'amitié liant Thomas Kusar et Vàclav Havel, l'un modeste cheminot et l'autre intellectuel engagé. Au fil de cette amitié et de ces quelques journées, nous avançons dans l'Histoire, assistant à l'ascension de Vàclav Havel en passant par la surveillance dont il a fait preuve et ses séjours en prison.


Si les deux hommes se parlent peu, leur amitié est profonde, d'une grande discrétion mais profonde. L'auteur décrit ce lien avec une  pudeur et sensibilité. Il inscrit la petite histoire dans la grande avec une certaine douceur et une grande humanité. L'importance donnée à Thomas face à un homme dont le nom est inscrit 
dans l'histoire a quelque chose d'émouvant, comme si l'auteur nous signifiait là le fait que tout le monde a la même valeur. C'est encore un grand livre que signe là Antoine Choplin.



Extrait :

Si on pouvait réussir à sauvegarder un espace d'expression un peu libre. J'ai la conviction que la culture peut être un levier. Comme un outil de savoir et de plus grande conscience sur le monde.

2 commentaires: