lundi 2 mars 2015

Le trône de fer, intégrale 1 à 4 - George R.R. Martin

Par Daphné














Auteur :  George R.R.Martin
Titre : Le Trône de fer 
Genre : roman fantasy
Langue d’origine : anglais
Traducteur: Jean Sola
Editeur : J'ai lu
Date de parution : 2008


Résumé de l'éditeur:


Le royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver: par-delà le Mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis et seuls les plus forts ou les plus retors, s'en sortiront indemnes... 

Mon avis:

Je ne détaillerai pas chacun de ces livres (sous peine d'y passer beaucoup trop de temps et de pages!) mais en donnerai simplement un avis global.

Comme beaucoup de gens, j'ai d'abord découvert la série télévisée, "Game of thrones" avant de connaître les livres. Cela faisant un moment que je n'avais pas suivi une série avec autant d’intérêt, j'ai décidé de me lancer dans la lecture des romans...chose assez ardue pour moi par moments, je le reconnais! Assez ardue car autant j'aime cette histoire, autant l'écriture m'en semble parfois pesante. Il existe des sagas que j'ai dévoré sans interruption du premier au dernier tome mais avec celle là, je n'y suis pas parvenue et il m'a fallu faire des pauses. J'ai d'abord lu les deux premiers tomes l'un à la suite de l'autre, puis, plus tard, le troisième et le quatrième. Si j'ai littéralement dévoré les deux premiers et beaucoup apprécié le troisième, j'ai eu beaucoup de mal à lire le quatrième. J'attend cependant avec impatience de pouvoir lire le cinquième que je n'ai pas encore acheté!

Pour ceux qui ne connaissent ni les livres ni la série, "Le trône de fer" est une histoire assez complexe, celle d'un continent, nommé Westeros au nord duquel est bâti un immense mur de glace, protégeant le continent des dangers des multiples dangers du "nord du mur". Westeros est dirigé, lorsque commence l'histoire, par le roi Robert Barathéon,  régnant sur le trône de fer et dirigeant les sept couronnes. L'histoire commence avec la mort de la main du roi, qui décide alors de proposer ce poste laissé vacant à son meilleur ami, Ned Stark, seigneur de la contrée de Winterfell. de son côté, au delà du détroit, Daenerys Targaryen, fille de Aerys, ancien roi du trône de fer, est contrainte d'épouser Drogo, chef des Dotrakis, afin que son frère puisse reconquérir le royaume des sept couronnes.
A partir de là, on assiste au jeu des trônes, véritable bataille pour le pouvoir. Une multitude de personnages participeront à cette lutte.

"Le trône de fer" se distingue de par son schéma de narration: chaque chapitre est raconté du point de vue de l'un des personnages, nous permettant ainsi de visiter le royaume, de connaitre plusieurs histoires. Les personnages sont particulièrement nombreux et il faut parfois une certaine attention pour ne pas s'y perdre. Chaque personnage a son propre caractère, sa propre histoire, sa propre complexité. Ils évoluent tous au fil des pages, nous dévoilant leurs secrets, leurs faiblesses, leur vie...Chacun est décrit ainsi d'une manière profonde et réfléchie. même si certains personnages sont particulièrement détestables et d'autres attachants, tous ont leur côté sombre, ce qui différencie "Le trône de fer" de nombreux autres romans de fantasy où il existe les bons d'un côté et les méchants de l'autre.

Les lieux et les intrigues sont tout aussi bien détaillées. Ces intrigues, à la manière des personnages, se révèlent étonnement complexes et réfléchies. Elles  s'entremêlent les unes dans les autres laissant le lecteur évoluer dans un monde où l'auteur ne laisse rien au hasard, où tout est calculé, semble t-il, au détail près. 

Comme je le disais plus haut, j'ai particulièrement apprécié le début de cette saga. L'histoire m'a rapidement captivée et je me suis prise à mon tour au "jeu des trônes". Malgré une certaine pesanteur de l'écriture à certains moments, d'où le besoin de parfois faire une pause en passant à une lecture totalement différente, je me suis retrouvée immergée dans cette histoire. Or, plus j'avance dans "Le trône de fer", moins je retrouve ce sentiment d'immersion. Si j'ai réellement aimé les deux premiers tomes et ai bien apprécié le troisième, j'ai cru que je n'arriverai jamais au bout du quatrième. Dans ce tome là, durant 850 pages, on perd brusquement de vue la plupart des personnages principaux dont on suivait jusque là l'histoire depuis le début et on se retrouve avec plein de nouveaux personnages dont les histoires ne m'ont pas parues, pour certains, si importantes que cela. Je me suis ennuyée pendant une bonne partie de ce livre même si j'ai été contente de découvrir enfin des chapitres consacrés au point de vue de la reine Cersei, personnage détestable mais ô combien intéressant! Si je n'avais pas eu l'envie irrésistible de connaitre la fin de l'histoire (fin non encore écrite par l'auteur), je pense que j'aurais abandonné la lecture de ce tome. 
J'ai cependant hâte de pouvoir lire la suite, en espérant la trouver à la hauteur des premiers tomes.

Je garde malgré tout un avis très positif sur cette saga, relativement riche en événements, personnages et idées. C'est une saga qui, d'après moi, se démarque à bien des égard, de tout autre roman de fantasy. 



Extrait;

"Écoute ce que je vais te dire sur les loups, mon enfant. Lorsque la neige se met à tomber et la bise blanche à souffler, le loup solitaire meurt, mais la meute survit. La saison des querelles est l'été. L'hiver, il nous faut nous protéger les uns les autres, nous tenir chaud, mettre en commun toutes nos forces. S'il te faut haïr, Arya, hais donc ceux qui nous veulent vraiment du mal."




Aucun commentaire:

Publier un commentaire