vendredi 17 décembre 2021

L'autre moitié de soi - Brit Bennett

 Par Daphné








Auteur : Britt Benett
Titre : L’autre moitié de soi
Genre : roman
Langue d’origine : anglais (Etats-Unis)
Traductrice : Karine Lalechère
Editeur : Autrement
Nombre de pages : 480

Date de parution : 2020

Résumé de l'éditeur:

Quatorze ans après la disparition des jumelles Vignes, l'une d'elles réapparaît à Mallard, leur ville natale, dans le Sud d'une Amérique fraîchement déségrégationnée. Adolescentes, elles avaient fugué main dans la main, décidées à affronter le monde. Pourtant, lorsque Desiree refait surface, elle a perdu la trace de sa jumelle depuis bien longtemps : Stella a disparu des années auparavant pour mener à Boston la vie d'une jeune femme Blanche. Mais jusqu'où peut-on renoncer à une partie de soi-même ?
Dans ce roman magistral sur l'identité, l'auteure interroge les mailles fragiles dont sont tissés les individus, entre la filiation, le rêve de devenir une autre personne et le besoin dévorant de trouver sa place.

Mon avis :

Voici un livre qui m'a happée du début à la fin. Découpé en plusieurs parties qui mettent chacune en scène des personnages et de points de vue différents, L'autre moitié de soi nous parle de racisme, d'identité, de choix, de racines, d'acceptation de soi.

On y croise ainsi Stella et Desiree, sœurs jumelles nées dans une ville si petite qu'elle disparaîtra un jour de toutes les cartes, une ville où "on ne se marie jamais avec plus foncé que soi" et où les habitants afro-américains ont la peau de plus en plus claire de génération en génération. Adolescentes, les deux sœurs quittent la ville, et, quatorze ans plus tard, une seule d'entre elles revient, accompagnée de sa fille dont la peau sombre viendra bousculer la "tradition" de la ville. Quand à Stella, l'autre sœur, elle suivra un chemin radicalement différent, se faisant passer pour blanche et évoluant dans une monde totalement différent de celui dans lequel elle a grandi. 

Peut-on vivre une vie entière dans le mensonge ? Quels sont les impacts de ces derniers sur les générations suivantes ? Comment trouver la force de s'accepter soi-même? Peut-on échapper à sa véritable identité ? Tant de questions que soulèvent ici ce livre. L'identité est au cour de ce livre. Identité sociétale, identité sexuelle, identité filiale. Qui est on réellement et comment l'assumer ? 

Toutes ces questions transparaîtront à nouveau chez les filles de Stella et Desiree, deux cousines on ne peut plus différentes l'une de l'autre et portant semblable dans leur quête de vérité. 

Un livre fort, dénonciateur, un livre qui ose et qui interpelle. L'histoire est prenante mais les personnages le sont encore plus. Il y a en eux une grande profondeur et on se prend à partager leurs sentiments, leurs révoltes, leurs questionnements. Un livre qui ne laisse pas indifférent.

Extrait :

"Mentir, elle savait faire. La seule différence entre le mensonge et le théâtre, c’était le public : dans un cas, il n’était pas au courant, dans l’autre, si ; mais au bout du compte il s’agissait toujours de jouer un rôle."



4 commentaires: