vendredi 18 mars 2016

Un printemps très chaud - Sahar Khalifa

Par Daphné













Auteur : Sahar Shalifa
Titre : un printemps très chaud
Editeur: seuil
Genre : roman
Langue d’origine :arabe (Palestine)
traducteur: Ola Mehanna et Khaled Osman.
nombre de pages: 312
Date de parution: 2008



Résumé de l'éditeur:

Le camp palestinien de 'Ayn el-Morjân et la colonie israélienne de Kiryat Sheiba sont séparés par une clôture métallique. De part et d'autre, deux enfants s'apprivoisent. Mais la clôture devient un mur entre deux communautés qui se haïssent ou, au mieux, s'ignorent. Ou pactisent. Tout est vu à travers le regard d'Ahmad, le jeune Palestinien, en proie aux problèmes de son âge, à sa timidité, à un amour naissant, aux conflits de générations, à la rivalité qui l'oppose tendrement à son grand frère Majid. Son univers bascule quand il s'introduit derrière la clôture : emprisonné, il passe de l'enfance à l'adolescence. Des illusions à une réalité d'autant plus dure et amère que, entre-temps, la seconde Intifada a éclaté, et que Majid, accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, doit entrer dans la clandestinité, début d'un calvaire qui l'entraînera notamment jusque dans le quartier général assiégé de Yasser Arafat. Sans manichéisme, la romancière palestinienne Sahar Khalift brosse une fresque bouleversante de la réalité de son pays, de son désespoir grandissant, de ses paradoxes et de ses antagonismes. Et pose une question essentielle : quel avenir y a-t-il pour la jeunesse, qu'elle soit palestinienne ou israélienne ?

Mon avis:

Voici un livre dont je suis sortie ébranlée.  Ahmad est un jeune Palestinien timide dont le tempérament  peu sûr de lui  inquiète et agace son père. Il se nourrit de livres et de rêves jusqu'au jour où, derrière la clôture séparant le camp palestinien de 'Ayn el-Morjân et la colonie israélienne de Kiryat Sheiba, il aperçoit Mira. 

Loin des conflits des adultes, les deux enfants, pas à pas, vont se rencontrer et s'apprivoiser l'un l'autre...jusqu'au jour où, pour aller chercher son chat, Ahmad franchit la clôture...tout bascule alors et Ahmad se retrouve brutalement plongé dans la violence et le désespoir. 

On suit alors Ahmad et son frère Majid dans un monde sanglant qui les dépasse et les mine. du rêve et de l'amour naissant, on passe brutalement en plein cauchemar. 

L’auteur nous parle ici des affrontements politiques mais aussi de la place de la femme en Palestine, d'une réalité dure, contradictoire, d'une cohabitation impossible. Où sont  l'avenir et l'espoir  dans un tel conflit? 

Ce livre bouleversant nous prend aux tripes, nous laissant avec tant de questions sans réponse...



Extrait:

"C’était ça la politique, c’était ça les dirigeants ?Et nous, les femmes, que savons-nous ? Que désirons-nous ? Qu’attend-on de nous ? C’est Souad qui lui a fourni la réponse : « Pas grand-chose… Pour eux, nous ne sommes qu’un décor et rien de plus…"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire