mercredi 30 janvier 2019

Mercredi, c'est le jour des petits : La clochette du mandarin - Marcelino Truong et Agnès Laroche

Par Ariane





Auteur : Agnès Laroche
Illustrateur : Marcelino Truong
Titre : La clochette du mandarin
Editeur : Sarbacane

Présentation de l'éditeur :
Fang et Wei ont beau trimer pour leur riche voisin de l’aube au crépuscule, ils ne récoltent que faim et épuisement. Ils se rendent un jour chez un mandarin, capable dit-on de changer la vie de ses visiteurs. « Agitez la clochette que voici, annonce le vieux sage, et un très vieil homme mourra, à l’autre bout du pays. Nul ne le saura, et vous hériterez de sa fortune. » Fang et Wei se regardent, effrayés.
Toute la nuit, ils pèsent le pour et le contre, s’émerveillent, pleurent et se disputent. Au matin, leur choix est fait. Sereins, ils repartent sans toucher à la clochette, le cœur empli d’une joie nouvelle, bien décidés à prendre leur destin en main.


Mon avis :
Premier livre de la sélection CE2/CM1 et c'est un coup de cœur commun pour ma fille aînée et moi !
C'est une très jolie histoire que propose Agnès Laroche aux jeunes lecteurs. L'histoire de Wang et Fei a les accents d'un conte, mêlant les éléments du quotidien au fantastique (la clochette) et incite à la réflexion sur la responsabilité et les conséquences de nos actes. Faut-il choisir la facilité pour obtenir ce que l'on souhaite ou travailler dur pour mériter ce que l'on obtient ?
Marcelino Truong illustre magnifiquement cette histoire avec des dessins aux couleurs douces, montrant un pays asiatique indéfini (Vietnam ? Chine ?). Par les paysages, les costumes traditionnels, les bâtiments et le mode de vie, ces illustrations dépaysent le lecteur et lui présentent un univers bien éloigné de son quotidien. Et le dépaysement, c'est toujours bienvenu en littérature !
Nous n'avons pas encore lu les autres titres de la sélection, mais celui-là est déjà en lice pour être le favori.

L'avis de Sophia :
L'histoire se passe en Chine dans le passé. C'est l'histoire de deux  chinois qui s’appellent Wei et Fang. Comme ils étaient pauvres Fang travaillait souvent chez un riche fermier, mais celui-ci l'accablait de corvées. Et Wai se rendait à la rizière. Un jour Wai retrouva un ami perdu de vue et son ami lui dit que sa vie a changé quand il a rendu visite a Chen. Chen vit dans la montagne et il leur dit qu'il y a une clochette magique qui pouvait tuer un vieil homme seul à l'autre bout du pays et ils auraient eu tout son argent car il était riche. Ils ont discuté pour savoir s'ils allaient sonner la clochette ou pas. Ils ont décidé de ne pas la sonner parce que sinon ils se seraient sentis coupables de la mort du vieil homme. Ils ont remercié Chen et ils sont repartis. Ils étaient heureux et ils avaient plus de forces, ils ont travaillé dur et leur vie est devenue meilleure.
J'ai trouvé que les dessins et l'histoire étaient beaux. Les dessins sont bien dessinés et je trouve que la Chine est un joli pays. 
Il y a beaucoup d'émotions dans ce livre : la fatigue parce qu'ils travaillent beaucoup, la tristesse parce qu'ils sont pauvres, la joie parce qu'ils ont décidé de ne pas sonner la clochette. Ils aurait pu sonner la clochette, c'était facile mais ils ne l'ont pas fait. Des fois il faut prendre une décision même si on choisit la moins facile.



ligne jeunesse, catégorie métier

Aucun commentaire:

Publier un commentaire