mercredi 23 janvier 2019

Mercredi, c'est le jour des petits : Le renard Tokela - Pog et Marianne Alexandre

Par Ariane



Auteur : Pog
Illustrateur :Marianne Alexandre
Titre : Le renard Tokela
Editeur : Des ronds dans l'O

Présentation de l'éditeur :

La jeune Winona vit heureuse dans la tribu des Oceti sakowin oyate, le peuple des sept feux où chacun y vit respecté de tous. Au départ des caribous, la tradition veut que les jeunes partent à la chasse et tue leur animal-totem. Ils devront se recouvrir de leur peau et rentrer au village. Le totem devient alors leur protection. Mais Winona ne veut pas tuer. Elle va croiser Tokela, le renard, qui épargné, va l'aider à rentrer au village parée d'une peau de bête.

Mon avis :
Premier coup de cœur dans la sélection CE1 du prix des Incorruptibles ! 
Ce très joli album nous conte l'histoire de Winona une petite fille qui refuse de tuer alors que la tradition l'exige. 
J'aime quand les livres font rêver et réfléchir, et c'est le cas avec l'histoire de Winona, qui du haut de son jeune âge, refuse de se plier à une tradition qu'elle n'accepte pas. Elle nous montre que si la tradition soude une communauté, elle peut évoluer. 
Et cette fois encore, les illustrations m'ont beaucoup plu. Colorées et douces à la fois, dans un style bd qui pourtant n'est pas ce que j'apprécie le plus. 
Une jolie lecture que j'ai aimé partager avec mes filles. 




L'avis de Chloé :
C'est l'histoire d'une tribu, d'une petite fille et d'un renard. Et la petite fille n'aimait pas la chasse, mais dans sa tribu les enfants devaient tuer un animal totem. Quand c'était l'heure de tuer un animal totem, la petite fille a vu le renard tokela, elle allait tirer mais elle pleurait, et elle n'a pas tiré. Ils sont devenus amis et elle lui a dit ce qui la rendait triste, et le renard tokela a eu une idée. Elle est rentrée dans sa tribu avec le renard tokela sur la tête comme si elle l'avait tué, mais il n'était pas mort et le chef de la tribu l'a senti et il été fâché. Il a lancé son tomahawk dans les airs, mais un chamane a dit "les traditions sont faites pour être dépassées." Et du coup, ils ont changé la tradition et au lieu de tuer un animal totem, ils l'ont apprivoisé.


J'ai bien aimé, parce que j'aime bien les renards et je n'aime pas la chasse comme la petite fille. Je l'aimait bien parce qu'on a des qualités pareilles. 


Les dessins étaient jolis, j'aimais bien le renard. Je l'ai trouvé trop chou quand il la regardait pour la remercier de ne pas l'avoir tué.


J'ai aimé cette histoire, parce que j'aime les animaux et que j'aime bien les indiens. La petite fille a désobéi mais parce qu'elle n'a pas voulu tuer le renard parce qu'elle ne trouvait pas ça juste. 




ligne jeunesse catégorie animal


Aucun commentaire:

Publier un commentaire