vendredi 9 décembre 2016

Comment les eskimos gardent les bébés au chaud - Mei-Ling Hopgoog

Par Daphné















Auteur :  Mei-Ling Hopgoog
Titre : Comment les eskimos gardent les bébés au chaud
Genre : 
Langue d’origine : anglais (Etats-Unis)
Traducteur : Marine Bramly
Editeur : JC Lattes
Nombre de pages : 352
Date de parution : 2012


Résumé de l'éditeur :


Journaliste et jeune maman, Mei-Ling Hopgood s’est lancée dans un tour du monde des méthodes éducatives. Elle a interrogé des parents issus des cultures les plus diverses, des anthropologues, des éducateurs, et des experts en puériculture.
Ainsi, les Chinois sont les rois de l’apprentissage de la propreté. Chez eux, le pot, ça commence à 6 mois ! Quant aux Kenyans, ils portent leurs bébés sur le dos, sanglés dans des écharpes colorées. Les Tibétains, eux, chouchoutent les femmes enceintes et les encouragent à méditer le plus possible. Au Japon, les parents laissent leurs enfants jouer aux jeux de mains sans trouver ça vilain ! Toutes ces découvertes – et il y en a bien d’autres – , Mei-Ling Hopgood les a testées sur sa propre fille, dès la naissance.
Ce regard original sur l’éducation nous offre non seulement la possibilité d’expérimenter certaines de ces traditions mais nous prouve aussi qu’il y a mille et une façons d’être de bons parents. »

Mon avis :

Tout d'abord attirée par le titre de ce livre - auquel ne sera d'ailleurs pas donné de réponse!-, c'est avec beaucoup de plaisir que je suis partie pour un petit tour du monde éducatif avec cette lecture.

 Une jeune maman américaine vivant à Buenos Aires se rend compte des différences entre les modes éducatifs du pays dans lequel elle vit et celui d'où elle vient. Loin de juger ces différences, elle décide alors de partir à la découverte des diverses méthodes d'éducation à travers le monde. Elle interroge ainsi des parents de différentes cultures, des anthropologues, des éducateurs... et nous fait part de ces différences. 

S'inspirant de certaines de ces différences dans l'éducation de a propre fille et s'appuyant sur ces nombreux témoignages, elle constate alors à quel point nous sommes, en tant que parent, imprégnés de notre culture et du territoire géographique sur lequel on vit et combien cette imprégnation rejaillit sur la manière dont nous considérons et élevons nos enfants.

L'auteur s'abstient là de tout conseil et de tout jugement. Elle observe, écoute, constate et décrit l'éducation à travers le monde en toute simplicité. Il en ressort un livre particulièrement intéressant.  Nous décrivant avec humour ses propres expériences, l'auteur  pousse le lecteur à réfléchir sur sa manière de voir les choses et sur la différence. 

J'ai vraiment aimé ce livre, me passionnant sur de multiples détails que je ne connaissais pas, découvrant des cultures dont j'ignorais quasiment tout, m'interrogeant sur nos certitudes occidentales, sur les nombreuses différences mais également similitudes qui existent entre les pays. Ce livre regorge d'anecdotes m'ayant paru tour à tour, étonnantes, amusantes, parfois un peu choquantes... et pourtant combien d'autres parents dans le monde seraient amusés, étonnés ou choqués par ma propre manière de penser et d'agir en ce qui concerne mes enfants!

Un livre qui fait du bien, qui donne à réfléchir et à vouloir en savoir davantage encore sur les relations parents/enfants à travers le monde!


Extrait :

"Ne confondez pas l'acquis et l'inné. La culture n'est pas la nature.
Le problème, poursuit il, c'est quand une culture prédominante comme la nôtre, habituée à lancer les tendances et les modes , se met à considérer ses particularités comme des généralités et en vient à les croire innées, biologiques et génétiques."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire