jeudi 8 décembre 2016

Quelqu'un qu'on aime - Séverine Vidal

Par Roxane




Titre : Quelqu'un qu'on aime
Auteur : Séverine Vidal
Langue publication : Français
Éditeur : roman sabacane
Nombre de pages : 202
date publication : 26 aout 2015

Présentation de l'éditeur :
Matt a un projet fou : refaire avec son grand-père Gary la tournée d’un crooner mythique des années 50, Pat Boone. Un road-trip pour rattraper au vol les souvenirs qui s’échappent…
Mais rien ne se passera comme prévu ! Peu avant le départ, Matt apprend qu’il est le père d’une petite Amber de 18 mois – et qu’il doit s’en occuper pour quelques semaines. À l’aéroport, une tornade s’annonce : les avions ne décollent plus. Matt, Gary et le bébé grimpent à bord d’un van de location… et, ultime surprise, deux personnes les rejoignent : Luke, ado en fugue, et Antonia, trentenaire prête à changer de vie.   Tous ensemble, ils font cap vers l’Ouest du pays. Arizona, Californie, Nevada, sur la piste du passé, des souvenirs et autres histoires bien vivantes. On les suit, d’étape en étape, tandis qu’ils commencent à former une tribu bancale, une petite famille folle et joyeuse, réunie autour de Gary.
Mon avis : 
J'ai reçu ce livre l'année dernière à Noël et il m'aura fallu attendre tout ce temps avant de le sortir de ma PAL. J'attendais le bon moment, et ce fut un long trajet en train pour aller en Bretagne.
Je ne regrette pas d'avoir attendu car je l'ai lu dans les meilleures conditions. Ce livre c'est ma définition du feelgood. Il est léger, drôle et gentillet voir un peu niais.
Certes le sujet principal est la maladie d’Alzheimer, une maladie grave et handicapante, mais traité de façon relativement légère. Alors que l'on nous donne une profusion de détails techniques, des symptômes aux conséquences, en passant par le traitement. J'ai appris beaucoup de choses sur cette maladie, on sent que l'auteur a fait un énorme travail de recherche. Pourtant j'avais l’impression d'être à Disney-land où « tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil ».
Les personnages ont beau être très attachants, ils sont surtout des clichés ambulants. Heureusement qu'il n'y a pas d'histoire d'amour entre les protagonistes, ça aurait était le pompon !
Je ne sais vraiment pas quoi dire de plus sur ce livre. Il n'y a pas beaucoup de matière. J'ai quand même adoré ma lecture. Je trouve que ce livre fait pile la bonne taille car que s'il y avait ey 100 pages de plus j'aurais une overdose de guimauve, et autres bons sentiments.
Citation :
« Des falaises fragiles, en sursis, voilà ce qu'on est. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire