mardi 4 juillet 2017

Ma PAL de l'été

Par Ariane

33... Oui 33 livres rien que ça ! Comme beaucoup de lecteurs et lectrices, j'ai souvent tendance à prévoir plus de livres que je ne pourrai en lire, mais cette année je me suis vraiment laissée aller ! Il faut dire que l'une de mes bibliothèques habituelles organise cet été une opération "prêts illimités". Vous auriez résisté vous ? Là où d'habitude je sélectionne et réfléchis longuement avant d'emprunter un livre, je me suis laissée emporter par mes envies et j'ai entassé et entassé encore les livres dans mon panier. A cela, il faut ajouter les emprunts dans mon autre bibliothèque plus ma PAL personnelle. Et c'est ainsi que je me retrouve avec 33 livres à lire ! J'en ai déjà lu deux au moment où j'écris ce billet et j'en ai commencé un autre.
Je sais bien qu'il est peu probable que je lise tous ces livres. D'autant que mon programme de l'été est déjà bien chargé : pique-nique dans le jardin, pousser les enfants sur la balançoire, parties de monopoly, de 7 familles et autres jeux de société, sorties à la plage, au cinéma, au musée,... Sans oublier les visites de ma sœur, de ma nièce et de ma meilleure amie qui revient pour quelques semaines de sa terre lointaine. 
Alors, quels sont les livres que j'ai envie de lire cet été ? Il y a un peu de tout : des romans courts et des pavés, de la littérature française et de la littérature étrangère, de classique et du contemporain,...
 
Russel Banks, Lointain souvenir de la peau
Piotr Bednarski, Les neiges bleues
Delphine Bertholon, Cœur naufrage
Olivier Bourdeaut, En attendant Bojangles
Agatha Christie, La mystérieuse affaire de Styles

Agatha Christie, Le cheval pâle
Agatha Christie, Les indiscrétions d'Hercule Poirot
Agatha Christie, Le crime d'Halloween
Cécile Coulon, Le rire du grand blessé
Rene Denfeld, En ce lieu enchanté
Emmanuel Dongala, La sonate à Bridgetower
Katherine Dunn, Amour monstre
Louis-Philippe Dalembert, Avant que les ombres s'effacent
Susan Fletcher, La fille de l'irlandais
Laurent Gaudé, Cris
Stella Gibbons, La ferme de cousine Judith
Valentine Goby, Banquises
Craig Johnson, La dent du serpent
Erri De Luca, La nature exposée
Javier Maras, Si rude soit le début
Sandor Marai, La nuit du bûcher
Carole Martinez, Du domaine des murmures
Richard Matheson, Je suis une légende
Daphne du Maurier, La fortune du général
Antonio Moresco, La petite lumière
Vanessa Ronan, Rédemption
Goliarda Sapienza, L'art de la joie
Jon Kalman Stefansson, Le cœur de l'homme
Hwang Sok-Yong, Le vieux jardin
Emily StJohn Mandel, Dernière nuit à Montréal
Valérie Tong Cuong, Par amour
Yana Vagner, Vongozero
Eric Vuillard, 14 juillet 

 Je ferai un petit bilan de cette PAL à la fin de l'été. 

8 commentaires:

  1. Belle pile à lire, effectivement ! ;-)
    Il faut aussi tenir compte du fait que tu n'aimeras pas forcément tout, et que le droit d'abandonner un livre est un droit imprescriptible du lecteur ! (chez moi, en tout cas !) Bon été !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait miens les droits imprescriptibles du lecteur tels que les a définis Pennac !

      Supprimer
  2. Oh comme je te comprends! Une de mes biblis offre aussi ces prêts illimités cet été, et je n'ai pas résisté... L'occasion d'y aller à fond, d'essayer, de laisser sans risques;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais là, mis à part quelques uns empruntés ou achetés (à une bourse aux livres) un peu par hasard, la plupart ont été soit vivement recommandés par des blogueuses dont j'ai l'habitude de suivre les avis (le Marias par exemple, j'ai suivi ton conseil !) ou des auteurs que j'apprécie beaucoup en général (du Maurier, Gaudé, Stefansson,...). A priori, j'imagine qu'il y aura plus de belles découvertes, voire de coups de cœur, que de déceptions.

      Supprimer
  3. quelle belle liste! J'en ai lu plusieurs et je te conseille particulièrement "En ce lieu enchanté", "Cœur naufrage" et "En attendant Bojangles"! Ne les rends surtout pas à la bibliothèque sans les avoir lu!
    Daphné
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens que tu les avais aimés, c'est aussi cela qui m'a incitée à les lire !

      Supprimer
  4. C'est impressionnant ! Je te conseille le Dalembert, que j'avais beaucoup aimé et qui m'avait fait découvrir Haïti sous un autre angle que celui de la pauvreté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait partie de ceux qui m'attirent le plus parmi tous ces livres qui m'attirent !

      Supprimer